masque-fifty-shades Je vous parlais l’année dernière de merchandising autour du livre Cinquante nuances de Grey. En voici un exemple avec les « masques Fifty Shades of Grey » proposés sur le site Neoplaisir, un produit de la boutique que j’ai reçus avant mon déménagement et dont je ne vous ai pas encore parlé. Je n’ai pas choisi ces masques pour leur lien avec un livre dont je me fiche complètement, mais parce que je les trouvais esthétiques. En fait, j’adore les masques de manière générale, et ces deux loups gris m’ont tapé dans l’œil. À tel point qu’ils sont intégrés à la décoration de ma chambre et de mes toilettes (ne sourcillez pas, les toilettes qui jouxtent ma chambre sont très belles).

loup-argenté

Normalement, du moins est-ce l’usage prescrit par le produit si on se réfère à ce qui est mentionné sur l’emballage, ces loups sont destinés à un jeu de rôle. Un loup pour Monsieur Grey, un loup pour son agnelle. Bien sûr, les masques sont des accessoires que l’on peut utiliser en cas de jeu de rôle érotique, ils aident à entrer dans la peau du personnage, à se sentir « autre », mais ce n’est pas parce qu’il est accolé « Fifty Shades of Grey » sur les rubans qui permettent de les fixer à nos têtes que les rôles doivent être tout autant fixés. loup-noirJ’imagine plutôt, avec ces deux loups, une histoire de débauche vénitienne, une fête décadente comme celle de Venise for ever (novella de Miriam Blaylock) ou alors comme celle du château de Bonpré (dans la nouvelle que j’ai écrite). À chacun d’inventer son histoire… ou, comme je l’ai fait, d’intégrer ces masques à sa déco !

Lot de deux masques Fifty Shades of Grey (un noir assez sobre légèrement pailleté, un autre gris clair avec arabesques plus claires et nombreuses paillettes), vendus 17,01€ sur la boutique Neoplaisir